Stallone : offrez-vous la vraie paire de gants de Rocky et d’autres objets culte de sa filmographie

Clément Cuyer
Clément Cuyer

Journaliste

Clément Cuyer apprécie tous les genres, du bon film d’horreur qui tâche à la comédie potache. Il est un « vieux de la vieille » d’AlloCiné, journaliste au sein de la Rédaction depuis maintenant plus de deux décennies passionnées. « Trop vieux pour ces conneries » ? Ô grand jamais !

De nombreux objets issus de la collection personnelle de Sylvester Stallone, tirés notamment des sagas « Rocky », « Rambo » et « Expendables », seront prochainement exposés puis mis aux enchères.

Envie d’enfiler la paire de gants portée par Sylvester Stallone dans Rocky III ? De posséder le protège-dents utilisé par l’acteur dans le premier film de 1976 ? D’acquérir des couteaux de la saga Rambo ? Ou une sculpture à l’effigie des Expendables ? C’est possible !

De nombreux objets issus de la collection personnelle de « Sly » seront exposés à partir de ce jeudi 16 septembre aux galeries londoniennes Mall. Des trésors cinématographiques qui seront ensuite mis aux enchères le 5 décembre prochain chez Julien’s Auctions, une vente à suivre en ligne sur ce site.

Il faudra cependant avoir de très grosses économies pour tenter sa chance, la paire de gants de Rocky III étant par exemple estimée entre 10.000 et 20.000 dollars, alors que des notes manuscrites des quatre premiers fims de la saga pugilistique ont un coût estimé entre 40.000 et 60.000 dollars l’unité ! Enfin, il faudra par exemple débourser entre 8.000 et 10.000 dollars pour s’enorgueillir d’avoir chez soi le bandana porté par Stallone dans Rambo II : La Mission.

Si le grand public pourra tenter d’acquérir des objets des franchises Rocky, Rambo ou Expendables, il pourra également essayer de mettre la main sur des bouts de pop-culture tirés d’autres longs métrages emmenés par Stallone. Citons notamment Cliffangher, Demolition Man ou encore Judge Dredd. Au total, ce sont près de 500 objets tirés des archives personnelles de « Sly » qui seront proposés.

Faux Raccord : les gaffes et erreurs de « Rocky »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 3 =