« La Grande illusion », ou la redécouverte d’un film disparu

Jean Gabin dans La Grande illusion © Studio Canal

Jean Gabin dans « La Grande illusion »
Studio Canal

Saviez-vous que l’histoire du cinéma est truffée de films « invisibles », que l’on pensait perdus, et qui renaissent parfois après de longues années de disparition ? 
Archives et cinémathèques conservent, sauvegardent et restaurent ainsi des œuvres arrachées à l’oubli et rendent accessibles des films méconnus des historiens, identifiés à partir de sources documentaires ou grâce à la perspicacité d’un spécialiste ou d’un archiviste. Parmi ces nombreux films considérés comme perdus, La Grande Illusion de Jean Renoir, dont le négatif original est réapparu à la Cinémathèque de Toulouse au début des années 1990 après avoir été volé par les nazis en 1944. On vous raconte son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *