Désigné coupable : Tahar Rahim et l’histoire vraie vus par l’équipe du film

Du réalisateur Kevin MacDonald aux vrais protagonistes de l’affaire, Mohamedou Ould Slahi et Nancy Hollender, l’équipe de « Désigné coupable » évoque le film, de son histoire vraie à la performance de Tahar Rahim.

Nommé aux Golden Globes et aux BAFTA Awards, Désigné coupable est d’ores et déjà l’un des films marquants de cette année 2021. Ne serait-ce que pour son histoire vraie, celle de Mohamedou Ould Slahi, détenu à Guantanamo pendant de nombreuses années, pour cause de suspicions de son implication dans les attentats du 11-Septembre.

Incarné par Tahar Rahim à l’écran, il revient avec nous sur ce film aux côtés de Nancy Hollender, son avocate jouée par Jodie Foster dans le long métrage, ainsi que le réalisateur Kevin MacDonald. Après l’avoir dirigé dans L’Aigle de la Neuvième Légion il y a dix ans, le cinéaste retrouve le comédien d’Un prophète, et il ne tarit pas d’éloges sur lui à notre micro. Non sans insister sur l’importance que peut avoir son nouvel opus, à l’heure où Joe Biden promet, lui aussi, de fermer Guantanamo.

Propos recueillis par Maximilien Pierrette le 29 janvier 2021 à Paris – Montage : Clara Colin

« Désigné coupable » est à voir en salles depuis le 14 juillet :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *