Bande-annonce Reminiscence : Hugh Jackman dans un thriller mystérieux par la créatrice de Westworld Lisa Joy

Maximilien Pierrette
Maximilien Pierrette

Journaliste cinéma

Happé par la galaxie lointaine de Star Wars à la vitesse lumière, estomaqué par Matrix, envoûté par 2001, captivé par les batailles de la Terre du Milieu, effrayé par les dinos de Jurassic Park… Il doit quelques-unes de ses plus belles claques à ces univers qui l’ont fait voyager en restant assis.

Au croisement du film noir et de la science-fiction, « Reminiscence » est le premier film réalisé par Lisa Joy (« Westworld »). Hugh Jackman y mène l’enquête dans des souvenirs et la première bande-annonce est intrigante.

Co-créatrice de Westworld, Lisa Joy passe du petit au grand écran et abandonne momentanément les androïdes. Mais son goût pour la science-fiction et les puzzles mentaux semble intact, si l’on se fie aux premières images de Reminiscence, un thriller qui se conjuguera au futur et au passé.

L’action se déroule en effet dans un avenir proche, alors que Miami est submergée par les flots à cause du réchauffement climatique, et nous suivons un détective privé qui enquête dans les souvenirs de ses clients. Jusqu’au jour où une nouvelle affaire l’obsède au point de le perdre dans une boucle temporelle et le confronter à des aspects de sa personnalité qu’il ne connaissait pas. Ou avait peut-être enfouis.

Au vu des images, on pense par moments à Memento et Inception, réalisés par le beau-frère de Lisa Joy, Christopher Nolan, mais également à Blade Runner ou Minority Report. Le tout dans un récit de film noir dont Reminiscence semble reprendre plusieurs codes, du détective privé (Hugh Jackman) à la femme fatale (Rebecca Ferguson), en passant par une imagerie que l’on croirait issue d’opus des années 30.

Un cocktail qui, pour le moment, surprend et intrigue. Attendu le 25 août dans nos salles, le long métrage pourrait même être l’un des temps forts de l’été. Pour son casting, où l’on retrouvera également Thandiwe Newton et Daniel Wu. Pour son sujet et son scénario original, que l’on imagine déjà plein de twists. Et pour l’ambiance qui se dégage de cette bande-annonce.

A la fois très actuel, lorsqu’il est question de réchauffement climatique ou de monde au bord du chaos, et tourné vers l’Histoire du Cinéma, Reminiscence va visiblement tenter d’allier le fond et la forme. Avec la chaleur d’une passion amoureuse que l’on entrevoit dans cette bande-annonce illustrée par la chanson « Save My Love ». Laquelle rythme par moments le montage de manière amusante.

Préparez-vous dès maintenant à vous laisser emporter. Et à vous creuser les méninges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × cinq =